France : l’agresseur du président français condamné à 18 mois de prison, dont 4 ferme

Le gifleur du président français, Emmanuel Macron, le dénommé Damien T., jugé en comparution immédiate ce jeudi, a écopé de 8 mois de prison dont 4 avec sursis, ont rapporté les médias. Auparavant, le parquet avait requis à Valence une peine de 18 mois de prison contre l’agresseur qui a reconnu à l’audience avoir, deux jours plus tôt, giflé le président Macron lors d’un déplacement dans la Drôme.

Cité par le magazine Le Point, le procureur avait estimé que « cette gifle, parfaitement inadmissible, est un acte de violence délibérée ». Selon le média,  « la gifle infligée à Emmanuel Macron lors d’un déplacement à Tain-l’Hermitage a suscité l’indignation de l’ensemble de la classe politique même si le président de la République a relativisé le geste », le qualifiant de « faits isolés » commis par « des individus ultraviolents ». « Cette décision sera observée, scrutée » et aura même « un écho médiatique international », a ajouté Alex Perrin, tandis que les journalistes étaient présents en masse au tribunal. A une TV française, le président Macron a déclaré : « Ne faisons pas dire à cet acte imbécile et violent plus qu’il ne faut lui en faire dire », selon lui. « Il faut relativiser et ne rien banaliser. Ce n’est pas grave de recevoir une gifle quand on va vers une foule ».

A.M.

You May Also Like