Mémoire et Histoire : lancement mercredi du cycle des «Rencontres méditerranéennes» avec l’historien Benjamin Stora

La Délégation interministérielle à la Méditerranée lance un cycle de rencontres animées par la jeunesse étudiante intitulé « les Rencontres méditerranéennes », en partenariat avec Sciences Po Paris et son campus de Menton, la Métropole Nice Côte d’Azur et d’autres universités concernées par les enjeux de la Méditerranée d’aujourd’hui, a annoncé lundi l’ambassade de France en Algérie dans un communiqué transmis à notre rédaction.

Sciences Po Menton accueillera la première rencontre, le mercredi 19 mai 2021 à 18h, qui sera retransmise en direct sur les comptes You Tube et Facebook de l’école, a-t-on précisé. La rencontre portera sur la thématique «mémoire et histoire au prisme de la guerre d’Algérie » et aura l’honneur d’accueillir Benjamin Stora, historien, et Rachid Arhab, journaliste. Ces invités seront introduits par Karim Amellal, Ambassadeur, délégué interministériel à la Méditerranée, a-t-on ajouté. Cette démarche s’inscrit « pleinement dans le cadre du Dialogue des deux Rives » et « vise à mettre en lumière les nouvelles aspirations de la jeunesse méditerranéenne, en lui proposant un temps d’échange auprès d’intervenants passionnés ». Elle souhaite créer « un dialogue méditerranéen positif et inclusif, afin de permettre au public d’imaginer la Méditerranée de demain, au-delà des barrières et des clichés, tout en apportant à ces thématiques une opinion critique et personnelle », selon la même source. Ces rencontres auront lieu tous les mois, en partenariat avec différents établissements d’enseignement supérieur du bassin méditerranéen. Chaque conférence est l’occasion de faire venir deux personnes issues de toutes les strates de la société, qui œuvrent à leur mesure pour l’avenir de la Méditerranée (entreprises, universités, sociétés civiles, ONG, associations, etc.). Les Rencontres suivront un format distanciel, puis à terme un format hybride (présentiel/retransmission en ligne) Tous les réseaux sociaux seront mobilisés, ceux de l’ensemble des partenaires comme ceux du Dialogue des deux Rives (@dialogue2rives sur Twitter), a encore précisé le communiqué. Chaque rencontre donnera lieu à un compte rendu qui sera diffusé librement sur les sites partenaires et traduit dans plusieurs langues (arabe et anglais en particulier). Spécialistes, étudiants, journalistes, curieux de tous âges sont conviés à ces discussions et débats qui feront parler de la Méditerranée d’une façon inédite et fédératrice, a-t-on conclu.

A.M. 

You May Also Like