UNPEF : appel à une journée de protestation pour demain

L’Union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (UNPEF) a émis hier, lundi 23 novembre 2020, un communiqué, dans lequel elle annonce l’organisation d’une journée de protestation suivie d’un arrêt de travail au niveau national demain, mercredi 25 novembre.

Dans un communiqué sanctionnant les travaux d’une réunion extraordinaire de son conseil tenue samedi dernier, l’UNPEF qui dresse d’abord un « constat négatif » sur la gestion de la rentrée scolaire estime qu’il y a eu « une grande désorganisation et une confusion totale».
Reprochant, par ailleurs, à la tutelle « de ne pas avoir consulté les partenaires sociaux », le syndicat en veut également au ministre de la santé à cause de ses récentes déclarations. « Au moment où nous nous attendions à des solutions efficaces de la part des autorités, nous sommes surpris par les déclarations du ministre de la Santé, qui portent la responsabilité sur des travailleurs de l’Education, de transmettre le virus de la Covid-19 à partir des cafés aux établissements scolaires », note l’UNPEF dans son communiqué.
Dans son communiqué, l’UNPEF fait part d’autres revendications, appelant notamment à l’organisation d’un « examen complet du calendrier hebdomadaire des trois phases », tout « en réduisant le nombre de cours et en gardant le samedi comme jour de repos ». La libération des écoles primaires de la gestion des collectivités locales et le soutien du budget de gestion des collèges et lycées pour faire face à cette pandémie, trouver des solutions urgentes pour l’accueil des enseignants travaillant loin de leur lieu de résidence dans ces circonstances exceptionnelles, l’activation du dossier de médecine du travail au niveau des établissements d’enseignement, pour mener une enquête épidémiologique dans le secteur de l’éducation concernant la Covid-19 ….

Houria Z.

You May Also Like